version française



En 1959 la maison paroissiale de Winterthur-Veltheim lui permet de présenter au public l'aboutissement de ses recherches sur le thème Jacob et l'Ange: un sgraffite illustre l'Echelle de Jacob, une tapisserie la Lutte de Jacob et de l'Ange.
Après les vitraux de l'Eglise Réformée Française inaugurés en 1957 à Winterthur Wehrlin réalise entre 60 et 62 une série de 8 vitraux (verre et plomb) à Elsau (ZH) qui sont considérés par beaucoup comme un aboutissement de son art.


En 61 les Usines Sulzer de Winterthur lui commandent 2 décorations murales gigantesques l'une mesure 4,1m x 27m, l'année suivante il réalise pour la "Maison pour la Protection de la Propriété Intellectuelle Suisse" un sgraffite "Transformation" pour la décoration du siège de cet organisme à Berne.


Etude pour la décoration murale des usines Sulzer 1961
huile sur carton - 19 x 106

Quand il disparaît le 29 février 1964 à l'âge de 60 ans, il vient de terminer l'illustration des poésies de la folie d'Hölderlin aux éditions Orell Füssli de Zürich. Il avait en cours de réalisation trois projets de vitraux qui seront en partie exécutés par Heinrich Bruppacher, jeune peintre de Winterthur qu'il avait poussé vers 1950 à se diriger vers la peinture .


Composition abstraite 1962
huile sur carton - 34 x 37

Portrait de Jacques en bleu 1957
huile sur isorel - 46 x 38

Pour conclure, cette phrase de BRUPPACHER (1930-2010) qu'il écrivit à l'occasion de la grande rétrospective WEHRLIN au Musée de Winterthur en 1965.
" WEHRLIN ne se préoccupait pas d'achèvement, ce qui aurait supposé immobilisme puis répétition. Il savait fort bien que peindre c'est vivre et vivre évoluer; que le peintre se situe toujours entre origine et aboutissement, et que ses oeuvres ne peuvent être des affirmations définitives, mais l'expression d'un cheminement, d'étapes, de possibilités. Et comme il en était convaincu, il se méfiait des succès superficiels qu'il aurait pu sans peine obtenir beaucoup plus largement. Le combat de Jacob avec l'Ange, thème qui l'obséda toujours et qu'il traita finalement dans une tapisserie, symbolise parfaitement ce que fut sa vie."
(Jacques Wehrlin - maj: janvier 2017





La tombe de Robert et Germaine Wehrlin (1903-1990) à Elsau
Sculpture Robert Lienhard
(1919-1989)




6